3ème pilier: éviter les pièges


pieges-3eme-pilierLes conditions des 3ème piliers peuvent être très différents d’un 3ème pilier à l’autre. Nous allons vous donner quelques pistes pour y voir un peu plus clair.

 1er piège: Faire le mauvais choix entre un 3ème pilier bancaire et un 3ème pilier d’assurance.

Les différences sont notables. Il s’agit donc de bien choisir. Même s’il existe de nombreux points de différences, nous traiterons pour ce premier piège à éviter, principalement des questions de protections du contractant et de la garantie de capital de votre 3ème pilier. Vous pouvez également vous référer à notre article comparatif banque et assurance.

1ère différence le niveau de protection de l’adhérent. La durée de cotisation d’un 3ème pilier (théoriquement jusqu’à la retraite), il est statistiquement possible …. Aussi votre choix pourrait vous conduire à  choisir un 3ème pilier d’assurance car en cas d’incapacité de gain l’assurance de votre 3eme pilier paiera les mensualités à votre place.

2ème différence: Le niveau des prélèvements d’impôts en cas de succession et le montant du capital garantie en cas de décès. Là encore votre choix devrait également vous porter vers un 3ème pilier d’assurance car en cas de décès vos héritiers reçoivent le capital de votre 3eme pilier indépendamment de la succession et sans frais de succession. De plus c’est le capital garanti prévu au terme du contrat qui est versé aux bénéficiaires.

conseil-3eme-pilier-1b

2ème piège: Ne pas s’intéresser au rendement de son 3ème pilier.

Que l’on choisisse un 3ème pilier avec taux technique garantie (mais très bas actuellement) ou que l’on s’oriente vers un 3ème pilier avec un meilleur rendement (mais avec moins de garantie), le taux proposé variera d’une compagnie à l’autre. Sur plusieurs dizaines d’années le résultat peut se révéler bien différent! Donc n’hésitez pas à comparer les 3ème piliers avant d’arrêter votre choix. Notre comparateur en ligne vous apportera une réponse immédiate.  comparez en ligneconseil-3eme-pilier-2

3ème piège : Envisager de retirer son 3ème pilier à court terme.

Le 3ème pilier fonctionne ainsi: avant de nombreuses années votre capital de rachat inférieur est à vos versements. Bien sûr vous bénéficiez d’une réduction d’impôts, ce qui en fait tout de même un bon produit, mais uniquement pour le long terme. Envisager de récupérer son capital pour financer un achat immobilier est donc sous-productif. De plus une part de vos frais est calculée sur la mensualité de départ. Il est donc  inintéressant de diminuer la mensualité durant les années de cotisation car vous aurez payé des frais inutilement.

conseil-3eme-pilier-3

Bien sur il existe de nombreux autres points à étudier afin de choisir votre 3ème pilier aussi nous vous proposons si vous le souhaitez de poser votre question à un de nos rédacteurs indépendants en bas à droite, ou de nous laisser un message. Nous y répondrons avec plaisir.

 analyse-3ème-pilier